loading

Dans tous les cas, c’est votre assureur qui paye.

Soit votre assureur envoie au réparateur une prise en charge directe, soit vous signez à votre réparateur une cession de créance qui lui permettra de se faire rembourser directement.

 

Vous gardez à votre charge tout ce que votre assureur ne règle pas : par exemple la franchise.

 

Dans tous les cas, l’indemnisation de votre assureur ne peut pas dépasser la valeur de remplacement de votre véhicule.

 

Si vous êtes assurés en tous risques, vous serez indemnisés intégralement sauf franchise et éventuelle vétusté.

Si vous êtes assurés au tiers et que vous êtes responsables de l’accident, il n’y aura aucune indemnisation et tous les travaux seront à votre charge. En l’absence de responsabilité et si un recours est possible contre le responsable, il y aura une indemnisation à hauteur du préjudice.

 

Le réparateur vous appelle directement pour vous indiquer la date à laquelle il tient votre véhicule réparé à votre disposition.

 

Vous restituez votre véhicule de remplacement et vous repartez avec le vôtre, comme si rien ne s’était passé !

promo 
Retour en haut de la page