loading

L’expert est choisi par votre assureur. Toutefois, vous pouvez en désigner un autre si vous souhaitez une contre expertise. Dans cette hypothèse, les frais d’expertise restent à votre charge.

 

Le rôle de l’expert est de procéder à l’identification du véhicule. Ensuite il vérifie les points de choc et que les dommages constatés sont bien imputables au sinistre déclaré.

Enfin, il détermine avec le réparateur la méthode de réparation du véhicule et le coût de remise en état.

A l’issue de cette expertise, l’expert adresse une copie de son rapport au propriétaire du véhicule.

 

Dans le cas où votre assureur intervient, l’exécution des travaux ne peut être réalisée qu’après accord contradictoire de l’expert et du réparateur et votre accord. Le début des travaux se matérialisent par un ordre de réparation daté et signé par vous et le réparateur.

 

L’exécution des travaux doit intégrer les préconisations techniques du constructeur et respecter le contenu de votre ordre de réparation.

 

Si, après démontage, il s’avère nécessaire de réaliser des travaux complémentaires, le réparateur ne pourra les effectuer qu’après accord de l’expert.

En dehors du cadre de la prise en charge du sinistre, le réparateur ne peut pas effectuer de travaux supplémentaires sans votre consentement.

promo 
Retour en haut de la page